Notifications
Retirer tout

Phobie d'impulsion , toc et peur de la folie

11 Posts
3 Utilisateurs
0 Likes
550 Vu
(@olya22)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 5
Début du sujet  

Bonjour à tous ,

Je me lance ici après avoir visionné les vidéos de Mr Leroch , les angoisses ne sont pas nouvelles pour moi , j'ai longtemps été suivie pour cela ( durant 6 ans )

Aujourd'hui et après 2 années compliquées , je ressens le besoin de parler de ce qui m'arrive . J'ai déja par le passé , eu des phobies d'impulsions mais jamais aussi ancrées , je passais à autre chose non sans difficulté mais disons plus facilement . Je souffre de nombreux tocs dont il me serait difficile de faire la liste . Depuis que je me suis rendue compte de l'ampleur que prenaient ceux ci c'est là que c'est devenu très compliqué à gérer pour moi .

J'ai d'abord eu cette peur profonde de rester bloquée dans un toc ( cela pouvait être tout et n'importe quoi ) faire quelque chose à répétition était devenue mon angoisse . Moi qui suis une lève tôt , qui aime profiter de la vie , ne m'ennuie jamais , je me retrouve à vouloir dormir le + possible quand c'est possible , car je sais qu'une fois levée les pensées fusent et c'est l'enfer pour toute la journée .

Depuis quelques jours s'ajoute à ces pensées , ces angoisses , des phobies d'impulsions ( dont je n'ai encore parlé à personne ) pour de nombreuses raisons il est difficile pour moi en ce moment de consulter de nouveau mais je compte bien le faire dès que possible .

J'ai du mal , même ici sur un forum pourtant dédié à ces angoisses à me livrer complétement sur ce qui m'effraie , mais j'aimerai beaucoup pouvoir échanger plus en détail avec vous qui êtes présents ici .

J'ai l'impression que désormais tout est source d'angoisse pour moi , je me pose des questions sur des questions , et ces questions sont tellement stupides , n'ont aucun sens mais je sens ce combat contre moi même avec mes pensées . Je me retrouve bien sur en partie dans certains témoignages mais j'ai cette impression que rien ne va dans mes pensées . Je suis pourtant de nature très calme , mes proches disent de moi que je suis une véritable éponge avec une hyper sensibilité . Et aujourd'hui mes pensées me jouent des tours dans tous les sens , je suis épuisée car c'est omniprésent . J'en viens à avoir peur de moi même .

Mes phobies d'impulsions me font visualiser des choses attroces auxquelles je porte pourtant un profond dégout . Comme si mes pensées me poussait à vérifier certaines choses , c'est juste intenable pour moi depuis quelques jours . Je remets en question beaucoup de choses me concernant .

Comme dit plus haut , jai deja été suivie pour d'autres angoisses , en particulier des angoisses liées à la mort , ma dernière consultation remonte à 3 ans pour une phobie d'impulsion . J'ai passé une année plutôt agréable ensuite , toujours angoissée mais beaucoup moins perturbée , puis ces 2 dernières années j'ai vécu quelque chose de difficile , 3 mois après cela mes angoisses et phobies sont revenues . Je tiens à préciser que je n'ai jamais pu me défaire de mes tocs , je vivais avec et c'est seulement depuis quelques temps que j'essaye de travailler dessus et que mes angoisses semblent s'amplifier . 

J'ai cette impression que mon cerveau cherche encore et toujours plus loin des choses pour me rendre mal , cogiter , des choses qui souvent n'ont pas de sens , à tel point que je ne me vois pas les écrires ici , non pas par honte mais simplement car ça me semble compliqué . C'est comme si tout devait être angoissant pour moi , et que tout devait m'amener à me poser des questions .

Concernant mes phobies d'impulsions , j'aimerai beaucoup avoir le courage de développer davantage , j'en ressens aussi le besoin . Je ne sais pas si le forum offre une possibilité de parler plus en privé , mais je serais reconnaissante si certains d'entres vous acceptaient de communiquer avec moi . Je pense être largement en mesure d'être à l'écoute également et ainsi aider des personnes qui ressentiraient le besoin de se confier sur de telles phobies ou angoisses tocs ect .

Je vous remercie de m'avoir lue , 

Veuillez excuser les éventuelles fautes et notamment les espaces absents ( problème de clavier tactile ) 

Belle fin de journée à tous et courage à chacun d'entre vous 

 

Je tiens également à remercier Mr Leroch pour ses vidéos , son courage et sa motivation à aider les autres , ainsi que pour avoir crée ce site sur lequel des échanges sont possibles , merci à vous .

 

Ce message a été modifié Il y a 3 ans par Olya22

   
Citation
Antoine Leroch
(@antoineleroch)
Eminent Member Admin
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 23
 

Bonjour Olya, 

Tout d'abord, merci pour votre message. Ce forum n'est qu'au tout début de son histoire (je l'espère très fort !) et cela a dû vous demander beaucoup de courage d'écrire et de raconter ce que vous vivez. Parlez de ces phobies d'impulsion, même de façon anonyme, est une sacré étape.

J'espère, ci-dessous, vous apporter quelques éclairages :

Posté par: @olya22

Depuis que je me suis rendue compte de l'ampleur que prenaient ceux ci c'est là que c'est devenu très compliqué à gérer pour moi .

J'ai d'abord eu cette peur profonde de rester bloquée dans un toc ( cela pouvait être tout et n'importe quoi ) faire quelque chose à répétition était devenue mon angoisse

C'est quelque chose que l'on voit assez souvent (j'ai eu ce truc aussi). Peur de rester dans le Toc, peur d'être toujours dans la compulsion. En fait, si on prend du recul, je trouve que cela ressemble fort à une sorte de peur du Toc comme ceux qui ont peur de la peur finalement...

Posté par: @olya22

Depuis que je me suis rendue compte de l'ampleur que prenaient ceux ci c'est là que c'est devenu très compliqué à gérer pour moi

Le fait de se décider à travailler sur ces Tocs, peut avoir une tendance à augmenter les émotions désagréables. Ceci parce que l'on prend conscience du problème et aussi parce que l'on se concentre davantage dessus. Comment les travaillez-vous ?

Posté par: @olya22

J'ai l'impression que désormais tout est source d'angoisse pour moi , je me pose des questions sur des questions , et ces questions sont tellement stupides , n'ont aucun sens mais je sens ce combat contre moi même avec mes pensées . Je me retrouve bien sur en partie dans certains témoignages mais j'ai cette impression que rien ne va dans mes pensées . Je suis pourtant de nature très calme , mes proches disent de moi que je suis une véritable éponge avec une hyper sensibilité . Et aujourd'hui mes pensées me jouent des tours dans tous les sens , je suis épuisée car c'est omniprésent . J'en viens à avoir peur de moi même .

Ce sera difficile de se retrouver parfaitement dans un témoignage. Ce que vous décrivez ressemble beaucoup à une forme de ruminations mentales autour des pensées intrusives. Les questions en amènent des autres pour créer un semblant de réassurance mais en réalité alimentent l'angoisse. Je vous suggère cet exercice qui devrait vous permettre de calmer le mental et aussi de commencer à reprendre le "lead" sur votre cerveau et commencer à le regénérer. La technique n'est pas magique mais m'a permis de juguler ce que vous décrivez. 

Quand on a des années d'anxiété ou d'angoisses derrière soi, des croyances limitantes à propos de soi, des autres se forgent et font voir le monde tel un lieu dangereux. Cela peut amener des phobies d'impulsion ... Vos précédents suivis semblent avoir apaisés les choses lors de vos précédentes périodes de stress. Consulter un thérapeute est effectivement une bonne idée. Pas évident de se sortir de ce genre de situation tout seul.

J'attendais qu'il y a ait un peu plus de monde ici pour mettre cette option "message privé " mais vu qu'il y a de la demande... Cela devrait arriver dans la semaine.

Je vous souhaite de retrouver un peu de calme

 

 

J'ai mis des années pour découvrir les 5 clés qui m'ont permis de me libérer des Tocs et des Phobies d'impulsion. Vous pouvez les découvrir dès maintenant en cliquant ici.


   
RépondreCitation
(@olya22)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 5
Début du sujet  

@antoineleroch Bonsoir Antoine , je tiens à vous remercier pour le temps que vous m'accordez , cela fait un bien fou de se sentir soutenue .

En effet c'est l'impression que ça donne , peur des tocs , tout comme la peur d'avoir peur , mais je pars assez loin dans mes pensées . Je m'explique , ou du moins je vais essayer . Ce n'est vraiment pas facile pour moi de détailler mes pensées , je pense qu'il y a également une part de honte . C'est venu subitement et très bêtement , je me suis vue comme bloquée , comme si tout autour de moi pouvait engendrer des tocs , comme si je n'allais plus vivre que de cela , m'ajouter sans cesse des tocs , jusqu'à en arriver au toc de la pensée . Un jour alors que j'étais tranquillement dans mon canapé , je pensais à mes tocs et au travail que je tente de faire dessus , et une pensée est venue et a du mal à me quitter depuis . Cette pensée était que tout peut devenir un toc , vous voyez certaines personnes ont des rituels , des nombres de fois à respecter dans leur toc de vérification par exemple , et bien moi je me voyais perdre totalement mes moyens face à mes tocs . Est donc venue cette pensée , que tout ce que je pourrais voir ou entendre pourrait me générer des tocs . J'aurais beaucoup de mal à me laisser aller à davantage de détails ici mais c'est très particulier . 

Pour vous répondre , j'essaye de travailler mes tocs de la manière suivante , je n'évite pas l'exposition ( beaucoup de tocs de vérification ) et j'essaye de diminuer la fréquence de vérification . Mais je constate que si je parviens à éviter la compulsion alors la prochaine vérification se fera plus forte ( pas forcément sur le même toc ) il y a comme une amplification . Certes je suis seule dans ce travail avec moi même mais j'essaye de faire au mieux pour m'y tenir . Cependant j'en viens à avoir des pensées très difficiles à gérer , j'ai du mal à m'occuper la tête , du mal à faire des choses que jaime faire habituellement et surtout je me sens profondement seule face à tout cela . La peur d'en parler n'aide pas , j'ai pourtant un mari formidable mais peu réceptif à ce genre de problèmes , quelqu'un de très rarement angoissé , je doute qu'il puisse comprendre le noeud de mes pensées ou qu'il y apporte un jugement qui me ferait sombrer . J'ai cependant essayé d'en parler avec un membre de ma famille mais ce fut trop difficile d'exprimer quoi que se soit ( cela concernait surtout mes phobies d'impulsion ) .

Je vous remercie pour l'exercice vers lequel vous me renvoyez , je vais aller voir de quoi il s'agit immédiatement après avoir posté ce message . Je tiens à vous remercier également pour mettre en place une messagerie privée , c'est formidable et cela devrait aider pas mal de personnes .

J'espère trouver le courage de parler de mes phobies d'impulsion car j'en viens à douter fortement de moi même , de la personne que je suis et des questions très étranges me viennent à l'esprit à tel point que je me sens vraiment épuisée , mes nuits se raccourcissent à cause de l'angoisse de ces questions . Je me lève avec , ma journée est rythmée par ces questions et ces doutes , je n'ai plus aucune confiance en moi même et j'ai peur de sombrer dans la folie . 

Vous remerciant une fois encore ,

Olya


   
RépondreCitation
(@eden17)
Active Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 6
 

Bonjour @olya22, Bonjour M.Leroch et merci également d'avoir créé ce podcast que j'ai découvert récemment, et qui est précieux pour ne pas se sentir seul face aux TOCs de pensée / phobie d'impulsion.

Ce n'est pas évident en effet de trouver des forums à ce sujet, et surtout des forums en français (plusieurs forums et groupes anglo-saxons existent en revanche, notamment un qui s'appelle "Intrusive Thoughts" sur facebook, si ça peut aider).

J'ai depuis plusieurs années également des phobies de pensée/phobie d'impulsion, qui se sont déclarées vers la fin de l'adolescence. ça a commencé avec des pensées dérangeantes, mais encore gérables, puis très vite ça s'est intensifié pour des pensées vraiment horribles.
J'ai déjà mis quelques années à mettre des mots là-dessus, en découvrant ce qu'étaient les tocs et phobie d'impulsion, notamment en voyant un praticien spécialisé dans les TCC.

Depuis les années que je vis ces TOCS, j'ai eu heureusement beaucoup de moments où je les ai laissés de côté, des moments où j'ai pu réellement profiter de la vie, cependant ces pensées ne sont jamais vraiment parties, et même si on peut très bien vivre normalement avec, les périodes de rechute et d'angoisse extrême sont pour moi nombreuses.
Je sais à quel point donc cela est destructeur, même en sachant qu'il ne faut pas prêter attention à ces pensées, que cela est normal d'avoir des pensées étranges etc. je n'arrive pas à m'en défaire, et on finit par se demander si on va un jour réussir à s'en sortir et retrouver une vie normale...

Bref tout cela pour dire que c'est avec plaisir que j'échangerais avec vous sur ce sujet, sur le forum ou en message privé, ressentant également le besoin d'extérioriser un peu tout cela.

En vous souhaitant une bonne soirée

 


   
RépondreCitation
(@olya22)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 5
Début du sujet  

@eden17 Bonjour Eden17 , 

Je vous remercie d'avoir posté ici , c'est avec plaisir que nous pouvons échanger sur les tocs et phobies d'impulsions si vous le souhaitez . 

J'ignore si la messagerie privée a été mise en place mais si tel est le cas je n'ai pas trouvé comment faire . 

Je peux cependant vous laisser une adresse e-mail si les règles du forum m'y autorise  .

Dans l'attente de pouvoir communiquer avec vous plus en détail .

Olya

 

 


   
RépondreCitation
(@eden17)
Active Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 6
 

@olya22 Bonjour Olya,

Je n'ai pas trouvé non plus de moyen pour discuter en messagerie privée, je pense que le système n'est peut-être pas encore en place. Pour parler des angoisses en tant que telles je préfère également en discuter en privé, une fois que la messagerie privée sera disponible ou par email, mais je pense qu'il faut éviter de diffuser une adresse mail personnelle en public (non pas que je n'ai pas confiance sur ce forum, bien au contraire, mais une fois l'adresse diffusée en public sur internet elle est théoriquement accessible par tous).

Sinon j'apprécie volontiers d'échanger sur ce forum à propos de nos techniques/bonnes pratiques pour combattre le TOC. A titre perso j'ai pu me rendre compte au fil des années que le moyen le plus simple de faire face au TOC c'est... de ne pas y penser.
Bon c'est bateau et facile à dire, mais à chaque fois que j'essaye de repenser aux angoisses que j'ai eues, ça ne fait finalement que renforcer la peur et ma sensation d'insécurité. Car souvent, même dans les moments où je me sens "bien", je repense à mes angoisses pour me rassurer dessus, ou bien les conjurer, mais cela a en fait surtout pour effet de me replonger dans le doute. En essayant cette technique de rationaliser ces pensées, ces idées obsédantes, je n'en ai finalement jamais retiré quelque chose de vraiment rassurant.

La meilleure "technique" que j'ai pu trouvée est donc celle d'arrêter de remuer ces angoisses, de penser à autre chose. Et c'est vraiment que comme ça que j'arrive à m'extraire du cercle vicieux : "angoisse > je veux me rassurer > en même temps si ça pouvait être vrai ? > angoisse" ...
Alors que finalement en essayant de ne pas s'accrocher à cela (je sais combien c'est difficile, personnellement j'ai beaucoup de mal à le faire. C'est très tentant de vouloir triturer ces pensées pour savoir si on est fou ou non), on retrouve un flot de pensées normal, et finalement je me dis que c'était comme ça que j'étais avant d'avoir le TOC : je n'y pensais tout simplement pas, ou ça ne m'angoissait pas, du coup je n'étais absolument pas prisonnier de ces pensées.


   
RépondreCitation
Antoine Leroch
(@antoineleroch)
Eminent Member Admin
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 23
 
Posté par: @eden17

La meilleure "technique" que j'ai pu trouvée est donc celle d'arrêter de remuer ces angoisses, de penser à autre chose. Et c'est vraiment que comme ça que j'arrive à m'extraire du cercle vicieux : "angoisse > je veux me rassurer > en même temps si ça pouvait être vrai ? > angoisse" ...

Merci pour ce partage @eden17, c'est vrai que vouloir à tout prix se rassurer donne du crédit de façon indirecte à ces pensées et les renforcent !

Le module "Message privé" du forum est activé. Il suffit de cliquer sur l'enveloppe à côté du profil pour que cous puissiez communiquer !

J'ai mis des années pour découvrir les 5 clés qui m'ont permis de me libérer des Tocs et des Phobies d'impulsion. Vous pouvez les découvrir dès maintenant en cliquant ici.


   
RépondreCitation
(@olya22)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 5
Début du sujet  

@eden17 Bonjour Eden 

Il est vrai en effet que cela semble comme plus fort que nous de ruminer sur ces pensées également quand nous nous sentons bien , c'est le piège car on pense être plus rationnel dans ces moments là , plus apte à analyser . Alors qu'il n'y a rien à analyser , car c'est le toc qui nous entraine dans ce genre de pensées et le fait de chercher à analyser ne fait qu'alimenter celui ci . 

Je dirais que cela peut être rassurant mais ne dure qu'un temps , car le principe même du toc est le doute , sur le moment on peut avoir l'impression que cela soulage mais en fait c'est loin d'être le cas .

J'ai également cette impression concernant mon passé , je veux dire l'époque ou les ruminations n'étaient pas présentes , et j'en viens souvent à me demander comment c'était possible de ne justement pas penser à tout ça . C'est vraiment un cercle vicieux . 

Je n'ai hélas pas vraiment de bons conseils à communiquer car j'ai énormément de mal à me changer les idées . En effet , quoi que je fasse cela reste comme omniprésent . En revanche je sais que la méditation peut aider , mais là encore pour ma part c'est très difficile de me poser et d'essayer d'entrer dans cet état de méditation . 

Malgré le message de Mr Leroch je n'ai pas réussi à vous contacter en privé , j'ai un message qui s'affiche et qui m'indique que je ne suis pas autorisée à utiliser cette fonctionnalité . 

En espérant pouvoir communiquer en privé bientôt .

Olya

 

 


   
RépondreCitation
(@olya22)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 5
Début du sujet  

@eden17 Petite rectification , le message qui s'affichait semble avoir disparu , j'ai donc fait un essai par message privé ? 


   
RépondreCitation
(@eden17)
Active Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 6
 

@olya22 
Bonsoir Olya,

Il m'arrive également dans les phases de mieux, de vouloir repenser à ces mauvaises pensées, car comme vous dites dans ces phases là on se sent plus apte à analyser, plus rationnel. Mais du coup on ne fait qu'alimenter le cercle des ruminations, et on se rend compte que ces pensées nous bouffent vraiment tout notre temps.

Il m'arrive également de repenser, avec beaucoup de nostalgie, à la période où ces ruminations n'étaient pas présentes, et j'en arrive aussi à me demander comment pourrais-je arriver aujourd'hui à vivre sans ces pensées... ça me semble parfaitement impossible me concernant.
Enfin d'un autre côté je me rends compte qu'il y a des moments, parfois cela peut même être presqu'une journée entière, où je ne pense pas à ces ruminations, donc en fin de compte je pense qu'il est possible d'en sortir. Et je constate la même chose que vous : pour moi le fait est qu'avant que le TOC/les ruminations se déclarent, nous y pensions tout simplement pas, ou du moins on pouvait être confronté à ce type d'angoisses sans pour autant les considérer comme dérangeantes.

La solution est je pense donc de casser ce cercle vicieux des pensées, encore et encore à chaque fois qu'on le sent revenir, de façon à s'habituer à repenser de façon "normale". Bon après ça c'est ma solution sur le papier, dans la pratique j'ai énormément de mal ^^, surtout à cause de la culpabilité assez lourde qui accompagne ces pensées, et que je me sens obligé de "conjurer".

 

J'ai bien reçu votre message en privé ? , en revanche j'ai moi aussi un message qui me dit que je ne suis pas autorisé à envoyer des messages, savez-vous comment faire ?

 


   
RépondreCitation
(@eden17)
Active Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 6
 

@antoineleroch 

Bonsoir Antoine,

Dans votre livre sur les 5 clés pour combattre le TOC, vous parlez de l'hypnose, qui a été assez décisive vous dites pour sortir des phobies d'impulsion.

Je n'ai pas encore essayé cette thérapie, mais je m'y intéresse de plus en plus fortement pour essayer de sortir du TOC. Quels seraient vos conseils pour suivre ce type de thérapie, par exemple avez-vous eu besoin de beaucoup de séances ? Avez-vous ressenti un très net bénéfice (sur les ruminations ? sur la peur provoquée par les situations "à risques" ?) ?

Vu de l'extérieur je pense en effet que c'est un type de thérapie qui pourrait assez bien me convenir, car pour les TCC par exemple j'ai un côté un peu réfractaire qui fait que j'ai du mal à adhérer pleinement aux exercices d'exposition (dans le sens où ces exercices occasionnent chez moi un très fort besoin de se rassurer et de rationaliser).

Merci,


   
RépondreCitation
Share: