Notifications
Retirer tout

Phobies d'impulsion

1 Posts
1 Utilisateurs
0 Likes
244 Vu
(@corse2b)
New Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 1
Début du sujet  

Bonjour,

Voilà, sujette au Toc d'impulsion je dépose ici mon histoire pour me sentir, je l'espère, moi seule. Tout à commencé une première fois il y a de cela pas mal d'années où à l'annonce d'un suicide dans ma ville d'une personne venue en vacance, je n'ai pu par la suite me résoudre à ne plus passer à l'endroit où cela c'était produit car j'avais peur de reproduire la même chose, en me disant et pourquoi cela ne pourrait pas m'arriver à moi....Bref j'ai été consulter une psychologue peu de temps après qui m'a rassuré sur le sujet et qui par la suite m'est passé.Jusque là j'ai plus où gérer mes angoisses, sans pensées intrusives, plus ou moins bien en couple, avec du soutien de ma famille et amis, avec des angoisses de temps en temps mais ça allait....Jusqu'à cette année 2019, j'ai ma collègue de travail qui a perdu son frère, tué horriblement par son enfant. Et la la descente aux enfers, la peur et la pensée de perdre le contrôle et de faire du mal aux gens que j'aime, une lutte et une souffrance constante, j'ai été consulter un psychiatre une première qui me dis que j'ai un trouble anxieux et me donne du deroxat, que je ne prends pas car j'ai une peur bleue de ces médicaments. Alors j'avance tant bien que mal, je suis suivie par une psychologue à qui je raconte la vie de mon enfance à maintenant, je vois en parallèle une sophrologue, une energeticienne....Je tiens le cap....Mai 2021 je me sépare après 12 ans de galère mais j'y croyait et puis non, la personne me laisse pour une plus jeune, 2 mois de souffrance, je remonte la pente tout doucement, je retrouve un appartement....Je rencontre entre temps 2 garçons, qui m'ont fait croire Monts et merveilles puis me laisse, du jour au lendemain, sans raison...J'en souffre terriblement...A la suite de cela, j'ai failli perdre mon papa au mois de Décembre 2021,j'ai perdu ma tante au mois de Janvier 22, j'ai à tout prix voulu faire des extras le soir après mon travail la journée....Très bien, je gère plus ou moins tout cela jusqu'à ce jour, un samedi ou je récupère ma maman en voiture pour aller chez ma sœur et la, sur la route, crise de panique, je ne lui en parle pas pour ne pas la contrarier, mais oui sensation intense à l'intérieur avec cette pensée MON DIEU ET SI TU PETES LES PLOMBS et je fais du mal à ma mère !!!!Alors là j'ai cru mourir de l'intérieur de CULPABILITE , de souffrance face à cette pensée que j'ai voulu stopper au plus vite, mais la n'est pas la  solution....Des nuits blanches en ont suivi, avec cette pensée toujours présente au moment du coucher....Elle est partie un beau jour (cette pensée intrusive)pour faire place à une autre, puis une autre encore....Alors j'ai été voir une psychologue spécialisée en TCC, (merci internet et you tube) qui m'a dis que je souffrait de phobies d'impulsion, qui m'a rassuré en me disant que je n'étais pas folle et à des années lumières d'être PSY,que je n'était pas la seule et que cela se traitait très bien. Elle m'a conseillé, à côté de prendre rdv avec une psychiatre, chose qu'elle demande à ses patients atteints du même TOC et pour qui les choses se sont très bien terminées .....Alors mon rdv avec le psychiatre a lieu demain, j'ai hâte car c'est terriblement dur de vivre cela.

Désolée d'avoir été longue et vous remercie d'avance de m'avoir lu....

Dans l'attente de témoignages similaires je vous souhaite une belle journée.


   
Citation
Étiquettes du sujet
Share: