Notifications
Retirer tout

Therapie d’exposition

5 Posts
3 Utilisateurs
0 Likes
455 Vu
(@virdan64)
Active Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 3
Début du sujet  
Bonjour à tous
Tout d’abord merci pour cette super idée de forum anonyme 🙂 
je recherche des partages d’expériences personnel à propos de la therapie d’exposition. 

Je pratique l’exposition, que je trouve très efficace même si c’est désagréable. 

J’ai remarqué que lorsqu’une pensée intrusive commence à s’attenuer, voire disparaître, j’arrête un temps l’exposition. 
 
Et lorsque je reprends l’exposition malgré que la pensée intrusive ne soit plus d’actualité (car il paraît qu’il faut continuer jusqu’à qu’elles ne soient plus là pendant longtemps), cela arrive qu’elle revienne ensuite plus forte et que je dois tout recommencer a 0. 
 
Du coup il m’arrive de regretter de l’avoir pratiquer à nouveau.. 
 
Avez vous déjà vécu ça ? 
 
Je vous remercie pour vos témoignages 
 

   
Citation
(@didine6)
New Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 2
 

Bonsoir,

J'ai vécu cela également. Pendant un  moment, je me suis aperçue que je faisais trop d'expositions et que cela était devenu une nouvelle compulsion !

Je faisais des expositions pour vérifier si je comprenais bien le traitement, si je savais bien l'appliquer ! Je me suis rendue compte que je compulsais en me rassurant face à une nouvelle peur : la peur de ne jamais guérir et de ne pas savoir appliquer le traitement !!!

J'ai décidé alors de ne faire des expositions que lorsque l'angoisse était forte suite à une pensée intrusive. Dans ces cas-là; je m'y expose en oralisant simplement cette pensée qui me fait peur : "je suis seule avec une personne donc je vais pouvoir la tuer !" L'angoisse monte et je la laisse monter, c'est très désagréable mais c'est nécessaire ! Et je résiste à ce besoin de me rassurer ou d'analyser cette pensée, de faire du lien avec moi. Et l'angoisse finit par retomber. 

Par contre, lorsque j'ai une pensée intrusive qui me vient à l'esprit mais qui ne provoque pas une grosse charge émotionnelle, je ne vais pas chercher à faire une exposition, je me dis juste : " C'est n'importe quoi, j'ai compris maintenant et je m'en fous !" Et elle passe, je me recentre sur mon activité du moment présent .

Un piège aussi dans lequel je suis tombée , c’était de faire des expositions avec des scénarios qui finalement me rassuraient,  par exemple : " Je vais tuer cette personne car je suis folle; je n'ai plus conscience du mal  que je fais, ou bien je vais tuer cette personne et je ne vais ressentir aucune émotion, je vais prendre plaisir à le faire.  " En fait, en rajoutant : "je n'ai plus conscience du mal  que je fais" ou "je ne vais ressentir aucune émotion " "je vais prendre plaisir à le faire", je cherchais à me rassurer indirectement sur le fait que je n’étais pas folle ou psychopathe! Maintenant, je répète juste la pensée telle qu'elle me vient à l'esprit sans rien ajouter d'autre : " Je vais tuer cette personne car je suis folle" et j'attends que l’émotion redescende et ça marche, l'angoisse finit toujours par retomber et devient de moins en moins forte et dure de moins en moins longtemps, au fil du temps !

Voilà j’espère vous avoir aidé un peu ! Et surtout gardez l'espoir, soyez patient et persévérant !

Bon courage à tous, nous ne sommes pas seuls !

 

 

 

 


   
RépondreCitation
(@virdan64)
Active Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 3
Début du sujet  

Bonjour 

merci beaucoup d’être intervenu sur mon post 🙂 

En effet je pense qu’il faut adapter la therapie d’exposition à chaque personne. 
on dit qu’il faut poursuivre l’exposition encore longtemps même lorsque la pensée intrusive est parti, mais j’ai l’impression que ça peut aussi nous remettre dedans. 
Peut être qu’effectivement il vaut mieux l’utiliser juste rapidement lorsqu’une pensée arrive, et ne pas l’a laisser s’installer. 

aussi il m’est arrivé d’entendre un témoignage de personnes avec tel ou tel pensée intrusive, et ayant peur de le développé moi même, et ben voila qu’elle se présente à moi… trop dégoûté !! 


   
RépondreCitation
Antoine Leroch
(@antoineleroch)
Eminent Member Admin
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 22
 

@Virdan64

Comme dit lors de nos échanges de mails, cette question est assez complexe.

Tout d'abord, félicitations pour tout ce travail ! L'exposition demande beaucoup d'efforts et de courage 🙂

Pour ce qui est de la même pensée intrusive qui revient en force malgré la réussite du traitement (exposition avec diminution de l'émotion à 0), cela peut-être dû à plusieurs choses :

- une exposition pas faite jusqu'au bout - l'exposition reste pas très évidente à réaliser avec un pensée : il est très facile de se dissocier/déconnecter de l'émotion associé à la pensée. L'écriture pourrait alors aider à rester davantage connecté avec la pensée et l'émotion associée.

- un contexte différent - l'exposition a nettoyé l'émotion associé à un contexte et pas à un autre. Il est parfois nécessaire de s'exposer alors dans ses différents contexte. Heureusement, il y a un effet de généralisation qui fait qu'au bout d'un certain nombre de contexte nettoyé et l'émotion est définitivement traitée quelque soit le contexte.

- la peur de la pensée intrusive... ou la peur de l'échec de l'exposition dont vous faites part dans votre dernier message. Si pensée intrusive, même traitée par l'exposition, elle pourra alors déclencher une émotion parce que estampillé "pensée intrusive" et donc danger. Cela s'arrange avec le temps, au fur et à mesure que vous progressé et que la confiance en vos pensées revient.

Sorry pour la réponse un peu technique. Si il y a des incompréhension ou vous souhaitez des précisions, n'hésitez pas ! 😉 

J'ai mis des années pour découvrir les 5 clés qui m'ont permis de me libérer des Tocs et des Phobies d'impulsion. Vous pouvez les découvrir dès maintenant en cliquant ici.


   
RépondreCitation
(@virdan64)
Active Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 3
Début du sujet  

@antoineleroch 

merci infiniment pour cette réponse si détaillé et si intéressante. 

je ne connaissais pas du tout cette notion de pensée intrusive qui revient lorsqu’on change de contexte, c’est très intéressant !

Que pensez vos des expositions par enregistrement vocal ?

Ce qui est perturbant est que lorsqu’une pensée intrusive ou  sensation arrive à s’en aller, elle est automatiquement remplacer par une autre, comme si mon cerveau avait toujours besoin d’être en lutte avec une pensée. 

Donc j’ai peur que malgré les expositions qui sont efficace, il y en est toujours des nouvelles et que je passe ma vie à effectuer des expositions en expositions, et toujours avec une pensée ou sensation dont je lutte. 

Merci pour votre aide… je me dis que lorsque je serai sorti de tout ça, je serai tellement heureuse ! 

 


   
RépondreCitation
Share: