Test de Phobie d’impulsion

Test de Phobie d’impulsion

Partager cet article

Avertissement : seul un professionnel de santé est autorisé à poser un diagnostic de « phobie d’impulsion ». Les tests en ligne dont vous trouverez les liens ici, ne permettent pas d’effectuer un diagnostic. Ils sont mis à disposition à titre d’information sur les phobies d’impulsion uniquement. Une évaluation psychiatrique peut être nécessaire pour distinguer un TOC (dont les phobies d’impulsions font partie) et une autre pathologie psychiatrique.

 Ces derniers temps, vous ne savez pas pourquoi ça vous arrive mais vous avez certaines pensées étranges… Ces pensées vous font peur car elles amènent à croire que vous pourriez faire quelque chose d’horrible.

Le doute vous fait peut-être même dire que vous n’êtes peut-être pas la personne que vous pensiez être.

A chacune de ces pensées, une peur immense vous submerge telle qu’elle bouscule vos certitudes.

Cela vous semble pourtant si réel, la peur est mélangée à des sensations qui pourraient vous faire croire que vous allez passer à l’acte.

En recherchant sur internet « peur de perdre le contrôle » par exemple, vous êtes tombé sur un terme :

 

"phobie d'impulsion"

Et maintenant, vous vous demandez si ces pensées de violence, ça ne serait pas en fait ça : des phobies d’impulsion. Vous essayez de trouver un moyen, un test pour vérifier si ce mélange de pensées violentes et sensations étranges correspond

Je vous comprends, j’ai eu la même réaction que vous. J’ai souffert de phobies d’impulsion pendant des années.

Vous trouverez ici tout ce dont avez besoin pour avoir une idée plus précise de ce qu’il se passe dans votre tête. Vous découvrirez notamment deux tests à réaliser concernant les phobies d’impulsion, qui est un type de peur qui fait partie des Tocs. J’aborde aussi la « philosophie » à avoir par rapport à ces tests

Sommaire (cliquez pour accéder directement

Vous cherchez un test de phobie d'impulsion ?

Ceci raconte déjà quelque chose sur vous…

J’ai une question à vous poser.

Qu’est-ce que vous a réellement amené(e) jusqu’ici ?

Je suis presque sûr que c’est le besoin d’être sûr que vous ne passerez pas à l’acte.

Vous cherchez à calmer cette peur qui vous fait imaginer que vous pourriez commettre. Et cela est déjà un élément évocateur…

Ce besoin de se rassurer est une compulsion que l’on trouve quasi systématiquement dans les phobies d’impulsions. La phobie d’impulsion est un Toc, il y a donc une dimension obsessionnelle avec les pensées intrusives, ces pensées désagréables qui reviennent dans l’esprit de façon automatique. Mais il y a aussi un aspect On cherche à apaiser la peur en réalisant certaines actions comme ici, vérifier que l’on souffre bien de phobies d’impulsion.

Du coup, d’une certaine manière, le fait d’être ici est un argument supplémentaire.

Attention : ne tombez pas dans le piège dans lequel je suis tombé.

Ne passez pas des heures à chercher sur internet, les témoignages, les différentes définitions, les différents tests pour vérifier si vos pensées correspondent bien à des pensées de type phobie d’impulsion. Inutile de faire des dizaines de fois un test pour savoir si vraiment vous souffrez de phobie d’impulsion.

La recherche de certitude absolue fait partie des Tocs et a tendance à renforcer le problème.

Ce qui suis est le condensé de tout ce que j’ai pu trouver, je le répète, il n’y a pas besoin d’en savoir plus… Après l’étape suivante, est bien sûr d’aller consulter un professionnel de santé qui lui seul est à même de poser un diagnostic de « phobie d’impulsion ».

Quel test utiliser pour les phobies d'impulsion ?

Autant vous le dire tout de suite, il n’existe pas de test « officiel » précis établi par des psychologues, des psychiatres pour les phobies d’impulsion. Mais … il existe quand même des tests intéressants qui permettent d’apporter déjà un début de réponse à cette question « est-ce qu’il m’arrive peut correspondre à des phobies d’impulsion ? ». 

J’ai donc trouvé deux tests qui peuvent être utilisés dans le cadre des phobies d’impulsion

Pourquoi deux ? Parce que chacun peut avoir son utilité et vous allez comprendre pourquoi.

Test de phobie d'impulsion : est-ce que je souffre réellement de phobies d'impulsion ?

Ne trouvant pas de test sur les phobies d’impulsion en français, je suis allé voir ce qu’il se faisait du côté anglo-saxon … J’ai découvert une pépite avec une multitude de tests sur les Tocs.

Il s’agit d’un site américain d’un groupement de thérapeutes spécialisés dans le traitement des tocs : The OCD center of Los Angeles. Ce test a été construit à partir de l’expérience clinique de ces thérapeutes.

Leur site regorge de tests qui ciblent de nombreux types de Tocs et aussi surtout les Tocs dit pure O (catégorie de Toc sans compulsion) dont les phobies d’impulsion font partie. 

Vous pouvez y trouver les tests suivants :

Et bien d’autres ! Cette liste n’est pas exhaustive.

J’ai testé pour vous…

Bon hormis, le fait qu’il faille laisser son adresse mail pour récupérer ses résultats, je trouve le questionnaire assez pertinent et permet vraiment, de se faire une idée sur le fait que oui ou non, on souffre de phobie d’impulsion.

Cela met des mots sur des sensations étranges que l’on trouve anormale et qui nous font penser que l’on pourrait commettre le pire.

Vous pouvez y accéder à l’adresse suivante :

 https://ocdla.com/harm-ocd-test

Bien sûr, le site est en anglais, mais si un fameux traducteur en ligne est activé sur votre ordinateur, la traduction se fait toute seule.

Test de phobie d'impulsion : utilité du test YBOCS

Ce test est utilisé par les psychologues, les psychologues. Il s’agit d’ailleurs plutôt d’une échelle qui permet d’évaluer la gravité d’un Toc

Les phobies d’impulsion font partie des tocs

L’échelle Yale-Brown permet de mesurer les symptômes : la durée, la gêne dans la vie quotidienne, le niveau d’angoisse, la résistance aux compulsions et aussi le sentiment de contrôle face aux Tocs.

Ce test permet de donner un niveau de gravité du Toc : Absence de Toc, Toc léger, Toc sévère ou Toc extrême.

Les résultats donnés par ce test restent néanmoins limités pour évaluer/mesurer précisément les Tocs avec une dimension essentiellement obsessionnelle comme les phobies d’impulsion

Pour évaluer la gravité du Toc, le questionnaire prend en compte les compulsions qui sont peu fréquentes dans les phobies d’impulsion. D’où des résultats qui peuvent, à mon avis, être quelque peu biaisé.

Néanmoins, il peut très bien servir à mesurer votre progression. Faire ce test régulièrement peut nous montrer que l’on avance, chose que l’on peut publier ou ne pas voir facilement dans les phases de rechutes par exemple.

 

Vous pouvez faire le test YBOCS dès maintenant

en cliquant ici.

Une fois que vous aurez réalisé ces différents tests de phobie d’impulsion. Il est probable qu’il y ait un moment de certitude, que vous vous sentiez rassuré(e). Je préfère, vous le dire, cela ne durera pas. Il est fort possible que les doutes reviennent…

Est-ce que je suis fou ou est-ce que ces pensées bizarres dans ma tête sont simplement des phobies d’impulsion ? Il est possible que je n’ai pas répondu complètement avec sincérité…

Ces tests de phobies d’impulsion ne sont pas là pour vous apporter la certitude absolue sur ce qu’il vous arrive. Un test comme cela n’existe pas.

 

Ces tests, et leurs résultats sont là pour vous amener à consulter un professionnel de santé qui a connaissance de ce qu’est les phobies d’impulsion. Ceci afin qu’il puisse évaluer votre état et établir un vrai diagnostic. C’est là la première étape indispensable à franchir si l’on souhaite se libérer des phobies d’impulsion.

Si vous souhaitez aller plus loin : ci-dessous vous trouverez l’épisode du podcast dans lequel j’explique la différence entre la peur et l’envie dans le cas des phobies d’impulsion. Vous pourrez découvrir à quel point l’imagination peut créer ce que l’on redoute le plus :


Partager cet article

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *